Information : Bureau de presse

Bureau de presse

Athènes, le 11 novembre 2021

Briefing de la Commission des Affaires européennes et de la Commission de l'Environnement par le Commissaire européen à l'Environnement, aux Océans et à la Pêche, M. Virginijus Sinkevičius

Le Commissaire européen à l'Environnement, aux Océans et à la Pêche, M. Virginijus Sinkevičius, a informé les membres du Comité permanent spécial des Affaires européennes et du Comité permanent spécial de l'Environnement, qui se sont réunis conjointement, sur le Green Deal européen et d'autres questions relevant de son portefeuille. Le Ministre de l'Environnement et de l'Energie, M. Konstantinos Skrekas, a également participé à la réunion.

Dans ses remarques introductives, le Premier Vice-président du Parlement hellénique et Président de la Commission des Affaires européennes, M. Nikitas Kaklamanis, a noté que l'objectif de neutralité climatique doit être atteint d'une manière socialement, écologiquement et économiquement durable et de manière à ce que personne ne soit laissé pour compte. Il a évoqué les initiatives du gouvernement grec concernant le découplage de la navigation grecque des combustibles fossiles, la conversion des îles grecques en destinations 100 % vertes, la création de parcs éoliens en mer, la protection des écosystèmes montagneux et marins et l'accord avec l'Égypte pour le transfert d'énergie verte vers l'Europe via la Grèce.

Le Commissaire Sinkevičius a qualifié le plan d'action grec pour le recyclage de prometteur, tout en soulignant la nécessité de progresser encore dans le recyclage des eaux usées urbaines. Il a également insisté sur la question de la biodiversité, la nouvelle stratégie forestière et, en particulier, la biodiversité marine et l'économie bleue.La protection des zones de pêche, les stratégies marines et l'objectif de réduction des déchets plastiques en mer d'ici 2030 sont des priorités essentielles pour la Grèce et vont dans la bonne direction, a déclaré M. Sincevicius, tout en proposant de demander que la Méditerranée devienne un point de contrôle des émissions d'oxyde de soufre.  Le tourisme maritime est le cœur de l'économie grecque, a souligné le commissaire, et la protection des mers devient une priorité essentielle. Il a ajouté que la Commission a pris note des incidents de surpêche par des navires turcs enregistrés dans la mer Égée et que des recommandations de mise en conformité ont été adressées à la Turquie. Enfin, en ce qui concerne l'énergie éolienne, le commissaire a souligné que les parcs éoliens devraient être développés conformément à la législation européenne, avec une planification stratégique adéquate et une localisation correcte des éoliennes pour éviter les problèmes avec les sites Natura.    

Le Ministre de l'Environnement et de l'Energie, M. Konstantinos Skrekas, a noté que la Grèce participe activement à la neutralité climatique de l'Europe et a annoncé que la première loi nationale sur le climat sera bientôt soumise et mise en consultation publique, afin d'avoir une force législative contraignante. À partir du 1/1/2025, les véhicules seront à émission zéro et, à partir de 2030, la vente de nouveaux véhicules à moteur thermique sera interdite, tandis que la décarbonisation sera réalisée d'ici le 21/12/2028. Halki est un excellent exemple de développement et d'économie durables, a noté M. Skrekas, et l'objectif est que d'autres îles suivent et deviennent des berceaux du développement vert. Le recyclage, l'économie circulaire, la gestion des déchets, la réduction des déchets alimentaires, la modernisation du cadre de contrôle environnemental, la réforme de la politique forestière, la protection de l'environnement et des écosystèmes forestiers, la protection de l'environnement marin et l'économie bleue sont des priorités stratégiques du gouvernement, a souligné M. Skrekas.

Pour sa part, le Vice-ministre de l'Environnement et de l'Energie, M. Amyras a fait référence aux zones Natura, soulignant que 30% du pays sont des zones Natura et devraient être protégées, les études scientifiques pertinentes sont prêtes, ainsi que les plans d'action pour les 21 habitats sensibles.

La Présidente du Comité permanent spécial pour la Protection de l'Environnement, Mme D. Avgerinopoulou, a souligné que la Grèce participe activement à la formulation du nouveau paquet de mesures qui sera adopté par l'UE. L'initiative de développement de la navigation verte et la création du nouveau Ministère du Changement climatique vont dans la bonne direction. Le nouvel emprunt d'État vert pour 2022 et le recours aux nouvelles technologies et à l'intelligence artificielle mises au service de la nature et du climat favorisent la réalisation des nouveaux objectifs.

 




Back
 
Le portail Web du Parlement grec utilise les cookies comme mentionné spécifiquement ici