Information : Bureau de presse

Bureau de presse

Athènes, le 10 avril 2022

La session de printemps de laCommission permanente de l’AP-OTAN rend hommage à Marietta Giannakou

La regrettée députée Marietta Giannakou, ancienne vice-présidente et chef de la délégation grecque auprès de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, a été honorée par la réunion de printemps de la Commission permanente, qui a été accueillie par le Parlement hellénique ce week-end.

Au début de la réunion, le Président de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, membre du Congrès des Etats-Unis M. Gerald Connolly, a évoqué le décès de Marietta Giannakou du 27 février, en soulignant : « Marietta Giannakou était l’une des personnalités politiques grecques les plus respectées. Elle a effectué trois mandats au Parlement hellénique et trois mandats au Parlement européen. Elle était membre de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN depuis septembre 2019, en tant que chef de la délégation grecque et membre de la commission politique pour la Méditerranée et le Moyen-Orient, et a été élue vice-présidente de l’Assemblée en novembre 2020. Αu nom du Bureau et de la Commission permanente, nous sommes tous et toutes reconnaissant*e*s d’avoir bénéficié de la perspicacité politique et de l’expérience de Marietta en matière d’affaires européennes, ainsi que de son sens d’engagement en faveur de la pensée transatlantique. Ce ne sont pas des paroles en l’air : nous ne l’oublierons pas.  Marietta a consacré sa vie à la lutte pour les valeurs démocratiques dans les sociétés et institutions démocratiques. Il s’agit d’une lutte qui évolue, non pas virtuellement mais littéralement. Sa contribution au renforcement de la dimension démocratique dans cette lutte est importante.  Son courage, sa détermination et sa gentillesse vont nous manquer. Je veux transmettre nos condoléances au Président du Parlement, M. Constantin Tassoulas, à tous les membres et au personnel du Parlement hellénique, ainsi qu’à sa famille. »

Les participants de la Commission permanente ont ensuite observé une minute de silence à la mémoire de Marietta Giannakou, tandis que le Bureau a déposé sur son siège un bouquet de fleurs.

Le Président du Parlement hellénique, M. Constantin Tassoulas, dans son discours inaugural, a commencé par une référence à Marietta Giannakou : « C’est non seulement émouvant mais aussi juste d’inaugurer la session par rendre hommage à l’une de nos éminentes collègues, une femme politique qui s’est distinguée au niveau national et international. Elle a commencé sa carrière comme députée européenne en 1984 et elle l’a finie comme vice-présidente de l’AP OTAN. Ces deux postes au début et à la fin de sa vie politique - au Parlement européen et à l’OTAN - symbolisent non seulement son propre engagement, mais aussi l’engagement de son pays, l’engagement de notre pays envers les valeurs européennes fondamentales, sur lesquelles nous avons construit notre histoire d’après-guerre et notre prospérité et perspectives d’après-guerre. Et la carrière réussie de Marietta Giannakou, à laquelle nous avons rendu hommage tout à l’heure par une minute de silence, par des fleurs et des pensées, sa carrière nous passe le message de poursuivre cet effort, d’améliorer les institutions euro-atlantiques, d’améliorer l’UE en se rapprochant davantage des citoyens et de rendre la mission de l’OTAN encore plus efficace. »

Prenant la parole, le ministre de la Défense nationale, M. Nikos Panagiotopoulos, a souligné : « Je veux aussi parler depuis cette tribune de Marietta Giannakou, une femme très forte, très résiliente. Marietta Giannakou était une guerrière de la démocratie, tout comme nous voulons que l’Alliance de l’Atlantique Nord le soit. Elle manquera à chacun d’entre nous et à l’avenir de l’Alliance. »

La sœur de Marietta Giannakou, Fani, a assisté à l’événement représentant la famille.

 


 Photos haute résolution







Back
 
Le portail Web du Parlement grec utilise les cookies comme mentionné spécifiquement ici